1919Le Début

Le 18 décembre 1919, Albert-Louis Van Houtte prend officiellement possession de la boutique d’importation de Camille Hussenot (321, rue Ontario Est) et en devient propriétaire. Il s’agit d’une occasion en or : M. Hussenot souhaitait prendre sa retraite, mais n’avait pas trouvé de relève et Albert-Louis recherchait un nouveau rêve. Dans le commerce de M. Hussenot, on pouvait trouver : de l'eau minérale Vichy, de l'huile d'olive, du foie gras, des vins français et espagnols, du thé, du café et des cafetières françaises, des champignons, des asperges, de la vanille et du savon de Marseille.

Importation de produits Européens

Suivant les traces de M. Hussenot, Albert-Louis Van Houtte importera par la suite d’autres produits européens : biscuits belges et hollandais, chocolat Côte d’Or, ustensiles de cuisine SEB et Le Creuset, vinaigre de vin Dessault, huiles et moutardes Grey Poupon, marrons glacés Privas et la première voiture Peugeot ! Cette offre distinctive de produits attire les foules. En plus de tenir de nombreux produits européens, Albert-Louis sait créer une atmosphère chaleureuse et accueillante dans sa boutique. En effet, les clients sont très importants pour Albert-Louis et le service qu’il leur offre est toujours personnalisé : il prend le temps de discuter avec eux et d’apprendre à connaître leurs goûts.

1919Torréfaction

Le café vendu dans la boutique de M. Hussenot était acheté vert et torréfié par un torréfacteur externe. Albert-Louis poursuit cette pratique, même si le goût du café ainsi torréfié est bien loin du goût du café européen qu’il aime tant. Tentant d’atteindre le goût du café noir européen, Albert-Louis demande au torréfacteur de torréfier son café plus foncé. Malheureusement, le café n’est jamais assez foncé et Albert-Louis en conclut qu’il n’a d’autre choix que de le torréfier lui-même.

1944La relève

À cause de sa santé fragile, Albert-Louis décède le 2 avril 1944. Après sa mort, sa femme Marie-Louise demande à trois de leurs enfants de prendre la relève du commerce familial. Ainsi, Christophe, Pierre et Lucy Van Houtte forment un partenariat qui durera 20 ans !

1961Une entreprise
en mouvement

Gérard Van Houtte s'associe avec ses frères et sa soeur pour une période de 18 mois. Au cours de cette association, ils réaliseront un des rêves d’Albert-Louis : le déménagement du commerce de la rue Ontario à la rue Ste-Catherine en 1949. En 1961, la boutique sera de nouveau déplacée du 458, rue Ste-Catherine, au 272 de la même rue.

1975Le premier concept
de café en Amérique
du Nord

En 1975, Pierre Van Houtte inaugure une nouvelle boutique au Complexe Desjardins, à Montréal, où les clients peuvent se délecter d’un succulent sandwich fait de charcuteries françaises, avec un café de spécialité. Le concept du « café » est ainsi né, le premier du genre en Amérique du Nord. L’idée se transformera peu à peu pour faire place aux cafés-bistros A.L. Van Houtte quelques années plus tard

1982Un nouveau concept :
le café-bistro

Parallèlement au développement du réseau de détail, A.L. Van Houtte entreprend aussi d’étendre le réseau des cafés-bistros. En 1982, le premier café-bistro A.L. Van Houtte offre aux clients un tout nouveau concept. Ils peuvent désormais savourer des cafés réguliers ou de spécialité à la tasse, en plus de pouvoir acheter du café en grains et des accessoires pour la consommation à la maison. Les clients peuvent aussi déguster avec leur café, des pâtisseries, des croissants ou des sandwiches faits sur place. Pendant les années qui suivent, A.L. Van Houtte ouvrira des cafés à un rythme effréné. Des cafés-bistros apparaitront dans les grandes villes du Québec et de l'Ontario. La notoriété et l’appréciation de A.L. Van Houtte se propageront ainsi au sein du public, et ce, à grande échelle.

1980-2000Expansion et transformation

Dans les années 1980 et 2000, A.L. Van Houtte Ltée traverse une phase d’expansion et de transformation importante au cours de laquelle l’entreprise évoluera du statut de torréfacteur régional à celui de distributeur national, puis se taillera une place de choix parmi les grands joueurs nord-américains en tant qu’entreprise de café complètement intégrée. En 1992, après avoir saturé le Québec de ses cafés-bistros, A.L. Van Houtte recherchera de nouvelles façons d’augmenter ses ventes de café. Avec la popularité grandissante des cafés gourmet, plus que jamais les gens s’attendent à boire de l’excellent café au travail, et l’industrie des services de pause-café est en pleine effervescence. Puisqu’une très grande quantité de café A.L. Van Houtte est vendue dans les services de pause-café, particulièrement au Québec, par Café Selena, A.L. Van Houtte poursuit son expansion avec l’acquisition de Café Selena ainsi que de plusieurs autres entreprises de pause-café. Ces diverses acquisitions contribueront à l’intégration verticale et horizontale de l’entreprise.

2015Nouveau concept
Prêts-à-manger

L'idée vient d'un concept simple : comment réussir à servir une clientèle de plus en plus occupée, tout en offrant des produits frais ? Plus de 50 recettes ont été réalisées avec passion et testées avant d’être lancées sur le marché. Les produits finaux ont été sélectionnés avec soin, pour n’offrir que les meilleurs produits qui soient à notre fidèle clientèle. Tout a été pensé pour répondre aux besoins changeants de la société, qui réclame davantage des produits de qualité pouvant être consommés sur le pouce. Café Van Houtte a pour mission de confectionner ses produits à la main, avec des aliments naturels. L'entreprise évite donc d'intégrer des produits additifs et de conservations communs aux plats «préparés» et «rapides», qui sont aujourd’hui offerts sur le marché.